samedi 19 août 2017
Water Light Graffiti, le graffiti éphémère lumineux

Water Light Graffiti, le graffiti éphémère lumineux

Nous connaissons tous le graffiti, avec bombes ou marqueurs, mais le graffiti à l’eau, c’est une petite nouveauté bien rafraîchissante que nous propose le projet Water Light Graffiti.
Water Light Graffiti est une œuvre murale composée de milliers de diodes électroluminescentes (ou LED) s’illuminant au contact de l’eau, qu’elle soit projetée, vaporisée, “peinte” aux doigts (humides) ou au moyen de pinceaux imbibés.
C’est un mur de messages éphémères dans un espace urbain qui ne cause aucune détérioration, un mur magique de communication et de partage dans la ville.

On doit ce projet à un Français, Antonin Fourneau, le premier résident du Artlab de Digitalarti, une équipe française travaillant pour promouvoir les arts numériques.

image_blog_philippespagnoli

image_blog_philippespagnoli

 image_blog_philippespagnoli

Ce n’est pas évident au premier coup d’oeil avec la vidéo, mais le fonctionnement est particulièrement intéressant…. Il n’y a pas de capteurs d’eau, de pression ou d’humidité. Une LED s’allume lorsque de l’eau la touche parce qu’elle est entourée de 2 parties métalliques isolés qui amènent l’alimentation électrique à la LED. Quand une goutte d’eau (aussi petite soit elle) touche les deux, le courant passe, et la LED s’allume, magie !
A noter que plus il y a de l’eau pour faire le contact plus la LED s’allume, c’est donc possible de jouer sur l’intensité, de faire des dégradés etc…

image_blog_philippespagnoli

image_blog_philippespagnoli

Cette création combine donc art, élément naturel, technologie, peinture, graffiti… On peut écrire, dessiner, jouer… C’est ludique, c’est interactif, c’est bien trouvé.
Une bien belle manière de repenser le graff dans l’espace urbain.

image_blog_philippespagnoli

image_blog_philippespagnoli

image_blog_philippespagnoli

image_blog_philippespagnoli

 image_blog_philippespagnoli

Répondre